Groupe Azawakh

Contributions à la réforme du standard de l'Azawakh
 
AccueilPortailFAQRechercherRetour vers Les Articles du siteFlux RSS du Forum et Abonnement au FluxS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Réponse de Gabriele MEISSEN (Elevage Tombouktou's) à Gervais Coppé

Aller en bas 
AuteurMessage
Corine LUNDQVIST
Admin
avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 17/06/2009
Age : 55
Localisation : Saint-Félix - France

MessageSujet: Réponse de Gabriele MEISSEN (Elevage Tombouktou's) à Gervais Coppé   Ven 18 Mar - 19:46

Documents aimablement transmis par Gabriele Meissen (élevage Tombouktou's en Allemagne).

Monsieur Gervais Coppé, Vice-président et président de la commission d'élevage du SLAG, a questionné Gabriele MEISSEN au sujet d'un de ses albums photos de chiots en ces termes :

" Gabriele, je ne comprends pas pourquoi vous militez avec Mme Lundqvist et les gens de A.b.i.s. pour un élargissement du standard aux types de l'idi, alors que vous possédez et produisez des sujets très beaux, parfaitement conformes au standard. "

Voici la réponse fort juste et intéressante de Gabriele :

@Gervais : Comme Corine et beaucoup d'autres éleveurs et propriétaires d'Azawakhs réputés et bien connus, je suis aussi un membre d'A.B.I.S. et j'ai voyagé au Mali, au Niger et au Burkina Faso au cours de deux de nos expéditions. Je ne pense pas, que l'importation et l'élevage d'Azawakhs (vous les appelez IDI pour les distinguer d'une caste élevée que vous appelez OSKA, qui est, à votre avis, la variété décrite dans le standard de l'Azawakh) importés de cette région détruira et éteindra "le vrai" type et la noblesse de la race ici en Europe. C'est juste l'opposé qui est la réalité à mon avis.

Je comprends qu'en tant qu'Ethnologue passionné, vous ayez une vision différente des choses.
Comme vous l'avez dit dans un de vos articles, vous voulez préserver le type du noble Oska, que les Touaregs ont élevés et nous ont confiés. Mais à part d'être un héritage culturel précieux, qui vaut bien sûr la peine d'être préservé, l'Azawakh est aussi un organisme vivant et à cause de cela, cette race antique de chiens est soumise aux mêmes règles et lois biologiques et génétiques que tout autre organisme.

En tant que vétérinaire et personne, qui est impliquée dans l'élevage et intéressée par les dernières découvertes cynologiques et par la génétique des populations, je suis profondément convaincue que nous ne pouvons pas préserver votre idée de vrai Oska en continuant d'élever en nous basant seulement sur le potentiel génétique très limité des premiers Azawakhs importés. L'opposé est la seule option pour préserver cette race spéciale sur le long terme. Je suis convaincue qu'il est important (et que c'est une chance unique que nous devons utiliser) d'insuffler en permanence de nouveaux gènes d'Azawakhs nés dans le désert au potentiel génétique limité d'Azawakhs européens pour préserver cette race, sa santé et ses caractéristiques uniques dans l'avenir.

Je suis la dernière personne, à ne pas aimer les chiens nobles, typiques et charismatiques, mais à mon avis l'élevage ne consiste pas seulement à continuer à accoupler les "vielles lignées consanguines européennes" d'Azawakhs, encore et encore, en ignorant toutes les conséquences destructives possibles prouvées scientifiquement de ces méthodes d'élevage produisant des spécimens de plus en plus homogènes avec tous les résultats bien connus de dégénérescence dus à la consanguinité.

Pour moi, l'élevage signifie l'intégration de nouveau matériel génétique, sélection prudente en pensant à l'avenir des générations. C'est de l'élevage de conservation et il a été prouvé par beaucoup d'Azawakhs élevés par moi-même jusqu'à maintenant, de même que bien d'autres Azawakhs d'autres éleveurs comme Corine Lundqvist (de Garde Epee), Christiane Thier Rostaing (Ag Amaias), Monika Kessler (Kel Dahoussahaq), Ursula Arnold (n chat Ehad) ou Alberto Rossi (Tigidit) pour mentionner seulement quelques-uns, qu'il est possible d'élever des Azawakhs élégants, nobles et typiques (qui correspondent aussi aux exigences du standard) en intégrant des Azawakhs nés dans le désert dans les programmes d'élevage. Allez voir dans la Database les pedigrees des chiens actuels qui gagnent et ont du succès. C'est juste une question de sélection.

A titre d'exemple ma portée B ci-dessus (la même que la portée Y), que vous avez si aimablement commenté.

Ils ont un coefficient de consanguinité (pour cette race "seulement" de 5,33 % calculé sur 10 générations. Dans leur généalogie figurent quatre Azawakhs récemment importé du Sahel pour 42,18 %. Trois d'entre eux importé par A.B.I.S./Abarout of Tin Akoff et Tainoss sont du Burkina Faso (Oudalan, la région d'où le mâle de fondation Darkoye Sidi est aussi originaire) et deux d'entre eux sont de la Vallée de l'Azawakh au Mali. Taytok est originaire de la région de Kidal et Salomé de Menaka. Vous pouvez voir leurs photos dans la base de données de pedigree des Azawakhs. Ainsi, cette portée et plusieurs autres de mon élevage, ainsi que d'autres éleveurs mentionnés ci-dessus, ont intégré de nouveaux Azawakhs importés, nés dans le désert, à leurs programmes d'élevage sans produire de bâtards. Basé sur une sélection prudente ces programmes d'élevage ont pu et ont vraiment déjà contribué beaucoup pour préserver le type de cette race (et pas l'opposé, Gervais !).

Au sujet de notre but d'inclure une plus grande variété de couleurs de robes et une plus grande extension de marques blanches au standard FCI: ceci est juste un des moyens d'étendre le potentiel génétique et de rendre le standard plus authentique. Vous le savez très bien et nous avons prouvé par de nombreuses données empiriques, des vidéos et des photos, que cette grande variété de couleurs existe. À mon avis cela devrait être l'affaire personnelle de chaque éleveur, de décider quelle couleur il préfère ou s'il veut même ne pas se soucier des couleurs mais exclusivement du type. Mis à part cette question de couleur je ne pense pas que nous ayons besoin d'un nouveau standard FCI pour notre race. Désolé pour ma longue réponse à votre court message, mais il y a tant de choses à en dire et tant de facettes à évaluer, que je ne pouvais pas juste répondre en une phrase. Ceci est seulement mon appréciation personnelle de la situation et peut varier pour d'autres personnes sur certains aspects. Ce n'est donc aucunement une déclaration officielle d'A.B.I.S.

Donc, je suis convaincue, de même que la MAJORITÉ des propriétaires et éleveurs d'Azawakhs en Europe, qu'il n'y a ABSOLUMENT AUCUNE NÉCESSITÉ de créer un nouveau standard FCI qui serait encore plus restrictif pour l'Azawakh.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.azawakh.fr
 
Réponse de Gabriele MEISSEN (Elevage Tombouktou's) à Gervais Coppé
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Groupe Azawakh :: Le standard de l'Azawakh-
Sauter vers: